lundi 30 mai 2016

C'est Lundi que lisez vous ? [14]



Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person's Journey Through a World of Books et repris par Galleane.


Il faut répondre à trois questions chaque Lundi :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

 3. Que vais-je lire ensuite ?




Ce que j'ai lu la semaine passée : 


      


Plutôt fière de moi avec tout ces romans lus, parfois pour certains en une journée !

Alors commençons avec une page qui se tourne. La fin de la saga La Sélection, avec le tome 5 La couronne de Kiera Cass. Une série qui m'a énormément plu et un final comme je m'y attendais sans grande surprise mais un beau final quand même. 

Une BD cette fois-ci avec le tome 2 de L'arabe du futur de Riad Sattouf. Un parcours intéressant dans une culture que je ne connais pas vraiment et qui me laisse toujours aussi perplexe comme le tome 1.

Ensuite un petit ebook que j'ai lu très rapidement A moi de Sara Agnès L. Pas vraiment d'histoire, un enchaînement de scènes de sexe sans grand intérêt. J'ai été déçue.

Mon achat coup de tête maintenant avec Le club des héroïnes qui n'ont pas froid au yeux d'Emily Blaine. Un petit livre qui réunit les histoires : Passion sous contrat, Une nuit dans tes étoiles et sa suite Ma vie sous tes étoiles. Des petites romances courtes et légères idéales pour l'été.

On reste dans la romance avec Leaving Amarillo de Caisey Quinn. Une histoire d'amour sous fond de rock et de festivals bien agréable. Par contre petite déception d'apprendre que le tome 2 se consacrera à un autre personnage et qu'il faudra que j'attende le tome 3 pour avoir le fin mot de l'histoire.

Et pour finir Jess Madison et les ombres de Drakmere de Bernice Fischer, une épopée fantastique dans le monde des cauchemars et des marchands de sable. 




Ce que je lis en ce moment :



Couverture L'école du bien et du mal, tome 1

 L'école du bien et du mal 

Soman Chainanni



Kidnappées par une sombre nuit d'orage, Sophie et Agatha intègrent l'école du bien et du mal... Un lieu très spécial, où on forme les personnages de contes de fées. Pantoufles de verre et chevelure blonde soyeuse, Sophie est sûre de devenir princesse. Tandis qu'Agatha, cynique et solitaire, toute de noir vêtue, se voit déjà en sorcière. Pourtant, rien ne se passe comme prévu... Et si l'erreur de casting révélait leur vraie nature ?





Couverture I.R.L.

 I.R.L

Agnès Marot


Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu'ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu'ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu'ils sont les personnages de Play Your Life, l'émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu'elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. Mais ceux qui tirent les ficelles ne le lui destinent pas. C'est ainsi qu'elle découvre la nature de tous ceux qui vivent à Life City : les personnages d'un immense jeu vidéo






Ce que je vais lire ensuite ?


....

Et bien mes prochaines lectures seront en fonction surement du challenge de Juin de Pocket Jeunesse donc pour l'instant Wait and see...

mercredi 25 mai 2016

Le fantôme de la tasse de Thé

Couverture Le Fantôme de la tasse de thé

Auteur : Lafcadio HearnJean-Philippe DepotteN.M. Zimmermann et Jérôme Noirez 
Edition : Issekinicho
Parution : Octobre 2015
Pages : 160
Genre : Jeunesse, Fantastique
Age : à partir de 13 ans


Synopsis


Un samouraï voulant se désaltérer, avale un fantôme et se retrouve maudit. Dans quelques jours, le fantôme reviendra pour se venger…

Ainsi s’achève brusquement cette légende, consignée en 1904 par Lafcadio Hearn dans son livre Kwaïdan, sous le titre “In a cup of tea”.


Dans Le Fantôme de la tasse de thé, trois auteurs français imaginent la suite de ce récit japonais inachevé.

Chacun nous offre une suite possible, nous transportant du Japon féodal au Japon contemporain.





Mon avis





Grande fan des histoires de fantômes et de la culture nippone, ce livre entre pile poil dans mes critères
Lafcadio Hearn, un occidental vivant au Japon, répertorie et traduit de nombreuses histoires sur les fantômes et autres phénomènes nippons dans son livre Kwaïdan. 
Parmi ces histoires, une est inachevée, celle d'un homme du nom de Sekinaï qui, lors d’une halte dans une maison de thé, aperçoit dans sa tasse un reflet, celui d’un fantôme. Il boit néanmoins. Plus tard, il rencontre l’homme du reflet, Shikubu Heinaï et le transperce de son couteau. Trois serviteurs de ce samouraï blessé promettent alors de venger leur maître…. FIN! 

On ne connaît pas le fin mot de cette histoire et c'est là que ce livre entre en scène avec un concept assez original : confier à 3 auteurs la suite du récit. 

Après le récit original, c'est Jean-Philippe Depotte ("Les Démons de Paris", "Les jours étranges de Nostradamus") qui se lance le premier dans l'exercice. Petite déception pour ma part au début car il ne fait pas à proprement parler la suite du récit mais plutôt un retour sur l'histoire générale
En effet, il explique comment ce fantôme se retrouve dans une tasse de thé. Il imagine un samouraï se faisant passer pour un héros après avoir commis un acte déshonorant. Par peur que quelqu'un découvre son secret, il devient alors un assassin et des blessures commencent à apparaître sur son corps… 
Une histoire très bien menée et qui, pour le coup, nous apporte de nombreux détails à l'histoire mais qui malheureusement ne nous apporte pas de réponses quant au devenir de Sekinaï. 

Vient ensuite
Naïma Murail Zimmerman ("Alice Crane", "Eden City"....), nous livre une véritable suite avec une histoire d'amour tragique mêlée au suicide. Dans cette histoire, après avoir bu le reflet du fantôme, Sekinaï vit en rêve la vie de Shikubu Heinaï. Malgré sa lutte contre le sommeil, il voit, impuissant, le drame qui se joue et comprend que sa fin est inéluctable. 
Une histoire émouvante et  qui s’imprègne parfaitement aux rites et culture japonais. Nathalie Zimmerman apporte une fin cohérente à l'histoire. C'est peut-être l'histoire qui se rapproche le plus de l'histoire originelle

On finit le livre avec la troisième « suite » écrite par Jérôme Noirez ("Brainless", "Enquête sur les vampires"…). Ici on change carrément d'époque, on ne déambule plus dans le Japon médiéval mais bien à l'époque moderne. Il ne reprend pas les personnages de base, ils seront légèrement évoqués, il garde néanmoins le principe du fantôme avalé. L'histoire commence avec deux jeunes garçons qui sont amis depuis très longtemps et qui partagent une passion commune : la cérémonie de thé. Tout se passe bien dans le meilleur des mondes jusqu'au jour où l'un des deux garçons avoue ses sentiments à l'autre. Violemment rejeté, le jeune homme se suicide et hante son ami sans relâche. 
Une histoire bien triste qui aborde les thèmes assez tabous de l'homosexualité, du rejet et du suicide. 
Je crois que c'est cette troisième histoire qui m'a le plus touchée et que j'ai trouvé la plus captivante, peut-être parce qu'elle se passe dans notre siècle et qu'elle touche des sujets qui sont malheureusement encore d'actualité aujourd'hui.  

En bref, trois histoires complètement différentes, évitant ainsi des répétitions mais qui restent fidèles aux idées de base. Un exercice original que je n'avais encore jamais lu autre part et qui m'a beaucoup plu. De plus, ces récits sont accompagnés par de magnifiques dessins faits par trois illustrateurs différents.  
Un livre que je recommande fortement pour ceux qui aiment la culture nippone et les histoires ou légendes de fantômes.  

lundi 23 mai 2016

Did I Mention I Love You

Couverture Did I Mention I Love You ?, tome 1


Auteur : Estelle Maskame
Editeur : PKJ
Parution : 7 janvier 2016
Pages : 412
Genre : Jeunesse, Romance
Age : à partir de 15 ans


Synopsis


Eden, 16 ans, va passer l'été dans la famille recomposée de son père, à Santa Monica, en Californie. Ce dernier a refait sa vie... Ce qui veut dire trois nouveaux demi-frères pour Eden. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent...

Fascinée, elle ne peut s'empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est défendue : son demi-frère.




Mon avis




De plus en plus de maisons d'édition se lancent dans l'aventure Wattpad, il est vrai qu'on peut dénicher de véritables pépites parmi les abondantes offres du site. Ma première histoire Wattpad éditée, ce fut PhonePlay et j'avoue que ça n'a pas été forcément un coup de cœur :  l'écriture ne m'a pas plu, beaucoup trop enfantine et peu réaliste pour moi.  Certains diront que c'est à cause de la jeunesse de l'auteure, peut-être, je ne sais pas. Mais là n'est pas le problème, j'étais réticente à retenter l’expérience mais on m'a fortement conseillé Did I Mention I Love You et au vu de l’engouement suscité sur la blogosphère, je me suis lancée. 

Là encore, je vais rester mitigée sur mon ressenti. C'est une lecture paradoxe pour moi, dans le sens où certaines choses et certains comportements n'étaient pas réalistes ou trop amplifiés à mon goût. Cela m'a fortement déplu mais j'ai quand même lu le livre en une journée et j'ai enchaîné directement avec la suite, tellement cette histoire est addictive…. 

On nous raconte l'histoire d'Eden, jeune fille mal dans sa peau, qui va passer l'été en Californie, sous le soleil, dans la nouvelle famille de son père. Elle y rencontre sa nouvelle belle-mère et ses trois nouveaux demi-frères : Tyler, 17 ans, Jamie, 14 ans et Chase, 11 ans. Tout se passe plus ou moins bien, sauf avec Tyler, un garçon odieux, violent, qui fume, boit… Au fur et à mesure que le temps passe, Eden va commencer à se rapprocher de Tyler et de sa troupe d'amis et ils vont apprendre à se connaître et à mieux se comprendre. 

Au niveau des personnages, pas de grand coup de cœur pour moi, on se concentre vraiment sur Eden et Tyler et les autres personnages sont mis de côté. J'ai trouvé ça dommage qu'ils ne soient pas plus approfondis. 
Il n'y a que Tyler qui se démarque vraiment avec son lourd secret qui nous tient en haleine. Sinon je n'ai pas vraiment accroché avec Eden, je l'ai trouvé un peu trop naïve. 

J'ai regretté que les thèmes durs avec un gros potentiel ne soient pas un peu plus poussés. Le mal-être d'Eden vis à vis de son poids, par exemple, qui aurait pu approfondir un peu plus le personnage…. Et parfois on tombait dans le gros cliché avec ces jeunes qui ne pensent qu'à boire et à s'envoyer en l'air, certains comportements m'ont paru grotesques et ce sont surtout ces points-là qui m'ont déplu et qui ont fait que Did I Mention I Love You n'est pas un coup de cœur. 

Néanmoins, on se laisse captiver par la romance naissante qui est, certes, prévisible mais tellement touchante. 

En bref, même si ce n'était pas un coup de cœur et pas non plus l'histoire de l'année, j'ai passé un agréable moment avec les personnages de Did I Mention I Love You. 

lundi 16 mai 2016

C'est Lundi que lisez vous ? [13]




Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person's Journey Through a World of Books et repris par Galleane.


Il faut répondre à trois questions chaque Lundi :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

 3. Que vais-je lire ensuite ?




Ce que j'ai lu la semaine passée : 



 

 Beaucoup de lectures cette semaine, principalement grâce à mes achats pour mon CDI, beaucoup de BD surtout mais pas que...

Oui alors effectivement, je n'ai lu qu'un roman.... Il s'agit du tome 2 de Did I mention I love you : Did I mention I need you d'Estelle Maskame. Un roman qui m'a moins plu que le tome 1 mais néanmoins j'ai passé un agréable moment de lecture.

Ensuite j'ai lu le dernier tome sortie des Vieux fourneaux de Lupano et Cauuet, je crois que c'est mon tome préféré de la série et j'espère lire encore d'autres aventures du trio hilarant. 

J'ai commencé le manga qu'on m'avait fortement recommandé sur Livraddict, A silent voice de Yoshitoki Oima, et c'est un énorme coup de cœur, il va falloir que je me procure la suite rapidement !!

J'ai continué la série Chambres noires d'Olivier Bleys et Yomgui Dumont avec le tome 2 : Chasse à l'âme. Un univers toujours aussi dark mais j'adore tout simplement !

J'ai fini la saga Ashrel de Valp, un peu déçue par cette fin ouverte qui me laisse sur ma faim et avec pleins de questions ! Quelle frustration !

Au vu du succès de la BD 7 détectives, il a été décidé de faire une saga Détectives avec ces mêmes détectives mais cette fois-ci séparément. Un tome correspond à un détective, pour le tome 1 c'est Miss Crumble qui s'y colle, une sorte de Miss Marple Badass que j'ai surkiffé ! 
Pour le tome 2, on découvre Richard Monroe et on se retrouve dans l'ambiance Newyorkaise avec manteau long, col montant, cigarette et chapeau en feutre, très mystérieux notre détective.

Pour finir, j'ai me suis mise à niveau avec le tome 8 de He is a beast ! de Saki Aikama et le tome 4 de Sekaiichi Hatsukoi de Shungiku Nakamura, j'aime tellement ces deux manga. 



Ce que je lis en ce moment :

 

Je lis toujours :

Jeff Madison et les ombres de Drakmere, tome 1Bernice Fischer




Et s’il existait un royaume sombre, forgé sur de terribles sortilèges, avec à sa tête un roi malveillant dont le seul but est d’infiltrer les rêves des enfants du monde entier ? Et si, avec l’aide d’une sorcière maléfique, il parvenait à injecter dans le sommeil de chaque enfant les cauchemars les plus affreux ? Et si, pour cela, la seule chose dont il avait besoin était un garçon en particulier ? Lorsque Matt, le frère de Jeff, est capturé et emporté dans le royaume de Drakmere, Jeff sait qu’il doit le sauver. Mais qui sont ces hommes mystérieux qui se dressent en travers de sa route ? Et que veulent-ils dire quand ils affirment que Matt est un attrapeur de rêves ? Bientôt, Jeff se retrouve face à un choix : il peut suivre les inconnus à travers la porte au clair de lune qui mène vers les dangers de Drakmere ou rester chez lui et courir le risque de ne plus jamais revoir son frère vivant. Le temps presse, car Jeff doit se décider avant que le dernier rayon de lune s’éteigne et que le portail se referme à jamais…

 





 
Couverture Neon Dreams, tome 1 : Leaving Amarillo

Neon Dreams, tome 1 : Leaving Amarillo

Caisey Quinn


 Premier volet de la série Neon Dreams, nouvelle série de Romance New Adult
« Loyauté, amitié et amours contrariées dans l’univers sulfureux de la musique »

Certaines promesses sont faites pour être brisées
Aussi loin que je m’en souvienne, je n’ai toujours vécu que pour deux choses : la musique et Gavin Garrison. La musique est l’exutoire de mes peines, Gavin, le reflet de mon âme.

Aujourd’hui, je vais devoir choisir : le festival pour lequel a été sélectionné notre groupe, Leaving Amarillo, peut lancer notre carrière, c’est notre chance de vivre notre rêve. Mais je ne sais pas si je suis capable de passer une semaine entière avec Gavin, de dormir chaque nuit dans la même chambre d’hôtel que lui, sans tout détruire. Parce que Gavin n’est pas seulement le batteur de notre groupe, il est aussi le meilleur ami de mon frère, celui qui a promis de ne jamais poser la main sur moi.

Il est le seul homme que je ne peux avoir et le seul que je veux.



Ce que je vais lire ensuite ?

 

 Couverture L'Accro du shopping à la rescousseCouverture La Sélection, tome 5 : La Couronne

mercredi 11 mai 2016

Les outrepasseurs, tome 1 : les héritiers

Couverture Les Outrepasseurs, tome 1 : Les héritiers 

Auteur : Cindy Van Wilder
Editeur : Gulf Stream
Parution : 13 février 2014
Pages : 347
Genre : Jeunesse, Fantasy
Age :  à partir de 14 ans


Synopsis


-Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.

- Nous ?

- Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux. »

Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis des siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…


Mon avis


Ce livre, je suis passée complètement à côté lors de sa sortie en 2014 et ce n'est que récemment que je l'ai découvert sur la blogosphère et sur Twitter. Les avis étaient élogieux et j'ai été facilement tentée. Et heureusement que j'ai cédé à la tentation, ce livre m'a transportée : j'étais captivée par ma lecture et je ne pouvais pas lâcher mon livre. 
Petite parenthèse qui ne gâche rien : l'objet livre est magnifique, fin de la petite parenthèse. 


On découvre au début du livre Peter, un jeune garçon normal avec des ambitions d'ado normales, qui se fait attaquer chez lui par deux énormes chiens; ça, c'est moins banal. Il est sauvé par un renard qui se trouve être sa mère et là, la normalité a pris des jours de congé. Par la suite, Peter, ainsi que d'autres jeunes gens, vont apprendre qu'ils sont des Outrepasseurs et vont replonger dans le passé pour comprendre leurs origines et se préparer à une guerre qui fait rage depuis plusieurs siècles entre les fées et leurs ancêtres. 



Ainsi, on alterne le récit entre le présent avec Peter et le passé. On s'attarde beaucoup sur la partie "passé" pour mieux comprendre le contexte et j'ai accroché direct. Comme Peter, j'en voulais toujours plus ! Il fallait que je sache comment tout cela se terminait. Le suspense me tenait en haleine, le rythme de l'histoire est toujours soutenu et à aucun moment,  je ne me suis ennuyée pendant ma lecture. 



Le monde des fés est représenté comme dans la mythologie que l'on connait, c'est-à-dire comme des êtres très beaux mais extrêmement cruels. Ce ne sont pas de gentilles petites fées avec leurs petites ailes tout mignonnes, au contraire et j'ai adoré cet aspect. Cindy Van Wilder a su faire vivre ses personnages de façon réaliste et tout colle ensemble parfaitement. 



Au final, le héros n'est pas celui auquel on pense. En effet, Peter est peu présent dans ce tome 1, étant donné que l'accent est mis sur les révélations du passé. On se concentre beaucoup plus sur les personnages du passé et on est surpris d'apprendre que certains personnages qu'on pensait secondaires dans le récit, se révèlent être très importants au final. 
Je me suis surprise à aimer tout le petit groupe qui forme les Outrepasseurs et j'ai été fascinée par les fés et leurs mystères. 



En bref, ce premier tome nous a donné les bases d'une saga qui s'annonce riche en rebondissements et qui nous donne envie de nous jeter immédiatement sur la suite. Ça tombe bien : le tome 2 et 3 sont disponibles ! 


lundi 9 mai 2016

Tag P.O.C.K.E.T. J.E.U.N.E.S.S.E




Chez PKJ, on aime beaucoup vous proposer de nouveaux tests/tags autour des livres! Cette semaine, on s'amuse avec notre nom et on vous propose de trouver un livre correspondant à chaque lettre.

P : un livre dont le titre commence par un P.



O : un livre dont le prénom du héros/ de l'héroïne commence par O.



C : une Couverture que vous adorez.



K : un livre dont l'auteur a un K dans son nom de famille.


E : un livre dont le titre se termine par la lettre E.


T: une Trilogie que vous aimez beaucoup.

  

J : un livre dont le premier mot commence par la lettre J.



E : un livre sans E dans le titre.


U : un livre Unique qui ne fait pas partie d'une série et qui est un coup de cœur.


N: une Nouveauté que vous venez de vous procurer.


E : un livre avec le mot "Et" dans le titre.


S : un livre qui fait plus de Six cent pages.


S : un livre dont le dernier mot se termine par la lettre S.



E : un livre avec une Etoile sur la couverture.



Êtes-vous capable de citer un livre pour chaque lettre?


mercredi 4 mai 2016

L'héritière des Raven : tome 1 Sorcière malgré elle

Couverture L'héritière des Raeven, tome 1 : Sorcière malgré elle


Auteur : Méropée Malo
Editeur : Castelmore
Parution : 17 février 2016
Pages : 412
Genre : Fantasy
Age : à partir de 15 ans


Synopsis


Pour Assia, une nouvelle vie commence ! Assia, dix-neuf ans et bac en poche, rentre chez elle après des années en pension. Mais il n’y a personne pour l’attendre et elle apprend que toute sa famille est morte. La voilà seule au monde… La jeune fille découvre alors qu’elle est l’héritière d’une lignée de sorcières. Elle va devoir apprendre à manier ses nouveaux pouvoirs avec pour unique professeur un vieux grimoire, puisque sa mère n’est plus là. Assia n’est pas du genre à se laisser abattre : elle surmontera toutes les épreuves et éclaircira les circonstances qui ont mené à la mort des siens, parole de sorcière !



Mon avis



Hello les petits chats, aujourd'hui je viens vous parler d'une déception livresque… Déception est peut être un grand mot pour qualifier ma lecture mais en tout cas j'en attendais beaucoup plus ça c'est sûr.
Ça commençait pourtant très bien, dès que Castelmore dévoila la couverture de ce roman, j'ai été séduite… oui j'ai péché par « achat à la couverture » mais pas que ! Le résumé me semblait prometteur. Une jeune fille, Assia, revient dans sa maison d'enfance après une longue période d'absence sans nouvelles de sa mère et de sa tante et découvre que sa famille a péri dans un accident de voiture il y a de ça 8 ans (bonjour les nouvelles fraîches !). Elle hérite alors d'une immense maison qu'elle ne peut pas vendre et d'un héritage familiale un peu particulier. En effet Assia descend d'une longue lignée de sorcières et de ce fait doit reprendre le flambeau laissé par ses parentes.

Les histoires de sorcières j'en raffole et quand en plus on me dit que le roman est inspiré de la série Charmed, série qui a bercé mes années d'ado, tout les éléments étaient réunis pour que ce livre me plaise.

Oui mais voilà je n'ai pas accroché du tout, je ne sais pas trop pourquoi, enfin si le début m'a dérangé. Assia revient chez elle, des projets pleins la tête et découvre que sa mère et sa tante sont mortes et qu'elle n'a plus d'argent, rien, juste la maison. La première chose à laquelle elle pense c'est « mon dieu ! Je vais pas pouvoir aller à l'université ! »…. Euh allo ta mère est morte et toi tu penses au fric !!! Alors je mets de l'eau dans mon vin, peut être que le choc de la nouvelle fait qu'elle n'arrive pas à l'assimiler et reste sur du concret et je pense que c'est ce que l'auteur a voulu retransmettre mais moi je ne l'ai pas ressenti comme ça et pour le coup je n'ai pas trouvé le personnage d'Assia attachant et je ne suis pas entrée dans l'histoire comme il l'aurait fallu.
C'est bête comme une première impression dans un livre peut tout gâcher.
Sans parler des incohérences, ça va faire 8 ans que ses parentes sont mortes et Assia ne l'apprend que maintenant ! C'est un peu gros quand même, elle n'a pas de nouvelles, ses lettres sont sans réponses mais ça l'inquiète pas plus que ça….

Passé cette première déception, j'ai voulu continuer ma lecture parce que je voulais retrouver l'ambiance promise de Charmed. Et effectivement j'ai retrouvé des éléments qui m'ont plus, je ne peut pas trop en dire sans spoiler. Toutefois je m'attendais à plus de magie mais cela s'explique par les balbutiements de l'héroïne qui débute dans la magie, on devient pas experte du jour au lendemain même si on vient d'une grande lignée de sorcières c'est logique.

J'ai déjà parlé un peu du personnage d'Assia auquel je n'ai pas accroché du tout et je ne reviendrais pas dessus mais et les autres ?
Je n'ai pas eu de coup de cœur pour aucun personnage, Alec le séduisant agent immobilier, m'a paru trop cliché, c'est le beau gosse que l'ont retrouve souvent dans les livres ou les films. J'ai trouvé les révélations sur son personnage trop facile et un peu tiré par les cheveux. J'ai eu l'impression qu'on essayait de rendre son personnage un peu plus intéressant sans que ça colle vraiment à l'histoire.
En revanche j'ai trouvé le trio d'amis d'Assia bien sympathique et attachant, ils sont dans le secret et Assia peut parler plus librement avec eux. Ils veulent aider et ça se ressent fortement dans la lecture.

Vers la seconde partie du roman, on en apprend plus sur les pouvoirs et le passé de la famille d'Assia. On nous apporte enfin des réponses et ça c'est plutôt bien. Mais j'ai trouvé certaines choses trop facile et bien pratique pour certaines situations.
Pour finir, un livre avec un bon potentiel mais qui ne m'a pas transportée… A voir si la suite me fera changer d'avis.


lundi 2 mai 2016

C'est Lundi que lisez vous ? [12]



Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person's Journey Through a World of Books et repris par Galleane.


Il faut répondre à trois questions chaque Lundi :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

 3. Que vais-je lire ensuite ?




Ce que j'ai lu la semaine passée : 


Couverture L'héritière des Raeven, tome 1 : Sorcière malgré elle Couverture Did I mention I love you ? Couverture Carnets noirs


Trois romans, trois styles différents. Un roman fantasy d'abord avec Sorcière malgré elle de Méropée Malo, un roman prometteur mais qui n'a pas su me captiver.

Ensuite une romance avec Did I mention I love you d'Estelle Maskame, une lecture agréable que j'ai beaucoup aimé et lu très vite.

Et pour finir un thriller avec Carnets Noirs du grand Stephen King, espèce de tome 2 qui fait suite à Mr Mercedes et là encore j'ai adoré ma lecture.



Ce que je lis en ce moment :


Couverture Jeff Madison et les ombres de Drakmere, tome 1Jeff Madison et les ombres de Drakmere, tome 1Bernice Fischer




Et s’il existait un royaume sombre, forgé sur de terribles sortilèges, avec à sa tête un roi malveillant dont le seul but est d’infiltrer les rêves des enfants du monde entier ? Et si, avec l’aide d’une sorcière maléfique, il parvenait à injecter dans le sommeil de chaque enfant les cauchemars les plus affreux ? Et si, pour cela, la seule chose dont il avait besoin était un garçon en particulier ? Lorsque Matt, le frère de Jeff, est capturé et emporté dans le royaume de Drakmere, Jeff sait qu’il doit le sauver. Mais qui sont ces hommes mystérieux qui se dressent en travers de sa route ? Et que veulent-ils dire quand ils affirment que Matt est un attrapeur de rêves ? Bientôt, Jeff se retrouve face à un choix : il peut suivre les inconnus à travers la porte au clair de lune qui mène vers les dangers de Drakmere ou rester chez lui et courir le risque de ne plus jamais revoir son frère vivant. Le temps presse, car Jeff doit se décider avant que le dernier rayon de lune s’éteigne et que le portail se referme à jamais…


Ce que je vais lire ensuite ?


Afficher l'image d'origine