lundi 25 juillet 2016

C'est Lundi que lisez vous ? [18]


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person's Journey Through a World of Books et repris par Galleane.


Il faut répondre à trois questions chaque Lundi :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

 3. Que vais-je lire ensuite ?


Ce que j'ai lu la semaine passée : 

 

   

Une bonne semaine et de bonnes lectures pour moi. D'abord avec un manga, le tome 9 de He is a beast ! de Saki Aikawa, on commence un peu à tourner en rond mais je suis toujours heureuse de retrouver Himari et Keita.

Suite à un concours organisé par Pocket Jeunesse, j'ai eu la chance de gagner Sous la même étoile de Kelley York. Une belle lecture avec une belle histoire d'amour qui m'a beaucoup émue. 

J'ai enchaîné directement avec un autre Pocket Jeunesse avec Witch hunter de Virgina Boecker, un coup de cœur pour moi et je veux la suite tout de suite maintenant !!

Un peu de légèreté avec le poche Summer Of Love qui réunit 4 histoires, 2 d'Emily Blaine et 2 d'Angéla Morelli. On y retrouve, "Pour ton bien", "La vallée des Amazones", "The man next door" et "Mêlée à deux".

Et enfin je termine avec mon dernier achat coup de tête, mais en le voyant ce week-end à Cultura, je n'ai pas pu résister. Il s'agit d'Un bébé à livrer de Benjamin Renner, l'auteur du Grand méchant renard, mon gros coup de cœur 2015. Alors quand j'ai vu cette BD, je n'ai pas hésité et c'est toujours un plaisir de lire ce genre de BD.



Ce que je lis en ce moment :

 

Berthe et Kléber  

Berthe et Kléber


Bernard Thomas

 


Aquitaine, 1928-1938. Deux amies d’enfance, des presque soeurs, sont confrontées, pour des raisons différentes, à la tuberculose. Elles sont séparées et leur nouvelle vie suit le parcours imparti aux pestiférées à cette époque. Du rejet social et familial à l’enfermement sanatorial il faudra du caractère pour transformer cette épreuve en nouveau départ. Et du caractère, elles en ont. Il parait qu’à quelque chose malheur est parfois bon.





Ce que je vais lire ensuite ?

 

 Couverture Rebelle du désert, tome 1Couverture What if


jeudi 21 juillet 2016

Les vieux fourneaux, tome 3 : Celui qui part

Couverture Les vieux fourneaux, tome 3 : Celui qui part

Auteurs : Wilfrid Lupano et Paul Cauuet
Éditeur : Dargaud
Parution : 2015
Pages : 64
Genre : BD, Humoristique 
Age : Tous publics


Synopsis



Dans ce 3ème tome des Vieux fourneaux, Lupano et Cauuet se penchent sur le cas de Mimile, qui a passé sa vie à bourlinguer dans le Pacifique, entre bourre-pifs, rugby et amitiés au long court. Pirate un jour, pirate toujours ! En parallèle : Pierrot et son collectif "Ni Yeux Ni Maître" jouent les abeilles tueuses, et Sophie apprend qu'à la campagne, on ne prend pas ses œufs de poule chez les vieilles chouettes.


Mon avis



Enfin on s'intéresse au vieux Mimile dans ce tome 3, plus discret que ses deux autres comparses, on apprend quelques brides de son passé dans les tomes précédents mais sans plus. On sait qu'il a beaucoup voyager et qu'il a un problème au cœur mais on entre pas dans les détails.

 Afficher l'image d'origine

Du coup j'attendais ce tome 3 avec impatience, vu que les tomes précédents se sont concentrés chacun sur un personnage en particulier. C'était en toute logique le tour de Mimile ! J'avoue avoir un petit faible pour lui, il dégage une sérénité et une compassion tout à fait touchante. 

On découvre donc sa vie dans le pacifique, le rugby, les bagarres, la "piraterie", une vie passionnante. De nouveaux personnages apparaissent comme la vieille fermière peu aimable et Errol, un vieil australien a qui il manque une jambe et un bras. Ils donnent à l'histoire cet aspect loufoque que j'adore. 





Je ne raconterais pas la fin pour ne pas spoiler, mais pour une fois les donneurs de leçon vont se faire remettre à leur place par Sophie. C'est d'ailleurs un passage triste je trouve. 
C'est tout cet ensemble, joyeux, rigolo, émouvant, triste, qui fait de ce tome 3 mon préféré d'entre tous.


Afficher l'image d'origine

jeudi 14 juillet 2016

Dan Machi - La légende des Familias, tome 1

Couverture Dan Machi - La légende des Familias, tome 1 

Auteur : Fujino Omori
Éditeur : Ofelbe
Collection : LN Light Novel
Parution : 30 juin 2016
Pages : 298
Prix : 12.99
Genre : Fantasy
Public : à partir de 14 ans



Synopsis




Nombreux sont les dieux venus s’installer dans la Cité-Labyrinthe d’Orario, bénissant les mortels qui s’aventurent dans son dédale souterrain en quête de pouvoir, de fortune…
… ou de filles ?! C’est en tout cas le souhait de Bell Cranel, un aventurier novice sous la bénédiction de l’impopulaire déesse Hestia.
Sauvé de justesse par la belle Aiz Wallenstein, une épéiste hors pair, Bell s’engage à suivre ses traces et à devenir un aventurier digne de se mesurer à elle.

Bien décidé à relever ce nouveau défi, Bell plonge dans le mystérieux Donjon avec une énergie nouvelle qui ne manquera pas d’attirer l’attention de certains dieux.



Mon avis


Je tiens tout d'abord remercier les éditions Ofelbe pour m'avoir donné l'opportunité de découvrir ce livre. 
Cela faisait quelques temps que je voyais passer sur la blogosphère une nouvelle sorte de livre : les Light Novel. Mais qu'est-ce donc ? Tout simplement de la littérature jeunesse japonaise, accompagnée d'illustrations qui rappelle la culture japonaise, tout d'abord pré-publiée dans des magasines comme les mangas si vous connaissez, et après publiée en format livre.
En grande fan de manga, d'animes et de culture japonaise, j'ai été très intriguée par cette nouveauté livresque et d'autant plus enthousiaste d'avoir été contactée par les éditions Ofelbe pour tenter l'expérience.


C'est donc une première pour moi avec Dan Machi et je dois avouer que j'ai accroché direct. J'ai eu l'impression de lire un manga en format roman et les illustrations m'ont donné d'autant plus cette impression que j'ai retrouvé les coups de crayon que je peux voir dans des mangas.


L'histoire est simple, une jeune aventurier débutant tente de faire sa place dans la Cité labyrinthe d'Orario dans le but de rencontrer des filles. Intrigue banale au premier abord digne des intrigues que l'on peut voir dans les mangas. 
Mais il ne faut pas s'arrêter sur ce point, l’objectif de départ est vite balayé et Bell comprend que son véritable but est de devenir fort pour pouvoir protéger sa Déesse. Car oui, le petit plus de cette histoire c'est que les dieux et les déesses évoluent parmi les humains et forme des Familias réunissant de nombreux aventuriers dans le but de prospérer en leur offrant des bénédictions.


On retrouve durant la lecture de ce roman, les codes propres au manga. D'abord le jeune héros, un peu naïf, au cœur pur qui commence au plus bas de l'échelle mais qui guidé par ses idéos va avancer et prouver sa valeur.
A ses côtés se succèdent des créatures féminines plus belles les unes que les autres, toutes amoureuses, intriguées ou préoccupées par lui. Sans pour autant qu'il s'en rende compte.
Ensuite il y a l'exploration du Donjon avec ses différentes strates auxquelles on accède selon son niveau, les différentes créatures que l'on peut rencontrer dans la ville : elfes, trolls, femme chat....
Sans oublier l'humour caractéristique japonais que l'on peut rencontrer dans les animes ou les mangas. Entre incompréhension, quiproquos, non dits, le jeune Bell se retrouve dans des situations cocasses qui lui échappent.


Avec ce premier tome, on nous présente l'univers d'Orario, son fonctionnement, on apprend à connaître les personnages. J'ai trouvé l'idée originale de donner les noms des dieux et des déesses que l'on connaît parmi les différents mythes aux dieux d'Orario. Par exemple, on retrouve Héphaistos, Loki, Ganesh.... mais ils ne sont pas exactement à l'image de leur homonyme mais ça vous le verrez en lisant Dan Machi.
Donc avec un début tout en description pour planter le décor aux lecteurs, on plonge vite dans l'action et tout s'enchaîne sans coup de mou. Je suis heureuse de la tournure qu'ont pris les événements, je redoutais de rester dans l'optique de se constituer un Harem pour Bell mais il n'en est rien. L'action et l'esprit d'aventure nous amènent à ne pas pouvoir décoller notre nez du bouquin. Seul regret ne pas avoir la suite sous la main car de nombreuses interrogations sur le destin de Bell nous taraudent.

J'ai trouvé le personnage de Bell très attachant et mignon. Dans le récit on assiste à son évolution en tant qu’héros et son influence sur les gens qui l'entourent. Son côté naïf et idéaliste ne le rend que plus attachant.
Les autres personnages du roman ne sont pas en reste, Hestia, la déesse de Bell, est l'image typique de la jeune fille amoureuse légèrement jalouse sur les bords qui veut aider à tout prix son protégé.
Aiz est l'image de la jeune fille parfaite que se font les japonais, belle et froide. Un idéal difficile à atteindre.
D'autres apportent de l'humour et de la fraîcheur dans le récit : Syl, Loki... et même Bell et Hestia.


En bref, une lecture addictive et rafraîchissante qui plaira aux fans comme moi de manga et d'aventure dans un monde fantasy plein de combats et d'humour. Une épopée comme je les aime.

lundi 11 juillet 2016

C'est Lundi que lisez vous ? [17]




Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person's Journey Through a World of Books et repris par Galleane.


Il faut répondre à trois questions chaque Lundi :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

 3. Que vais-je lire ensuite ?


Ce que j'ai lu la semaine passée : 

 

 Couverture Pierre, feuille, ciseauxCouverture Détectives, tome 3 : Ernest Patisson, HantéeCouverture Junjo Romantica, tome 18

Encore une semaine peu riche en lecture mais avec l'arrivée des vacances j'ai grand espoir que cela change.

Un petit roman lu cette semaine Pierre feuille ciseaux de Catherine Kalengula, une petite romance banale qui ne soulève pas les foules mais plaisante tout de même.

Le tome 3 de Détectives d'Herik Hana, un tome qui confirme bien mon gros coup de cœur pour cette saga. Un nouveau détective, une nouvelle enquête j'ai adoré.

Le tome 18 de Junjo romantica de Shungiku Nakamura, un tome qui tourne un peu en rond. Déménagera ? Déménagera pas ? Ça va faire 5 tomes que les protagonistes se posent la question et ça devient fatiguant.


Ce que je lis en ce moment :

 

 

Couverture Dan Machi - La légende des Familias, tome 1Dan Machi - La légende des Familias, tome 1

Fujino Ōmori et Suzuhito Yasuda

 

Nombreux sont les dieux venus s’installer dans la Cité-Labyrinthe d’Orario, bénissant les mortels qui s’aventurent dans son dédale souterrain en quête de pouvoir, de fortune…
… ou de filles ?! C’est en tout cas le souhait de Bell Cranel, un aventurier novice sous la bénédiction de l’impopulaire déesse Hestia.
Sauvé de justesse par la belle Aiz Wallenstein, une épéiste hors pair, Bell s’engage à suivre ses traces et à devenir un aventurier digne de se mesurer à elle.

Bien décidé à relever ce nouveau défi, Bell plonge dans le mystérieux Donjon avec une énergie nouvelle qui ne manquera pas d’attirer l’attention de certains dieux.



Ce que je vais lire ensuite ?

 

 

Couverture Witch Hunter, tome 1 Couverture Sous la même étoile

mercredi 6 juillet 2016

les vieux fourneaux, tome 2 : Bonnie and Pierrot

Couverture Les vieux fourneaux, tome 2 : Bonny and Pierrot

Auteurs : Wilfrid Lupano et Paul Cauuet
Éditeur : Dargaud
Parution : 2014
Pages : 56
Genre : BD, Humoristique 
Age : Tous publics



Synopsis


Grâce à ses investissements passés, Pierrot reçoit un versement inattendu qui lui sauve la vie. Mais lorsque sa muse Bonny réapparaît, le septuagénaire est bouleversé.



Mon avis



Cette fois-ci on en apprends plus sur la vie de Pierrot, révolutionnaire dans l'âme, il s'investit à fonds dans n'importe quelle cause. Avec son association "Ni yeux ni maître", jeu de mot hilarant, il multiplie les actions coup de poing. Suite à une rentrée d'argent assez conséquente et une lettre d'Ann Bonny, son amour de jeunesse avec qui il a fait de nombreuses manifs. Mais problème il l'a croyait morte depuis des années...

Afficher l'image d'origine


On retrouve avec joie les personnages du tome 1, toujours irrévérencieux avec leur caractère bien trempé. Sophie a accouché d'une petite fille dont les papys sont tous gaga. Antoine et Mimile vivent leur petit bout de chemin et Pierrot sévit dans la capitale avec son gang anarchiste et prépare dans son QG "L'île de la tordue" des opérations gériatriques afin se saboter le meeting de Jean François Copé ou le site de Nadine Morano par exemple.

Les vieux anars mordent encore


L'humour caustique du tome 1 est toujours là et amplifié par la communauté de Pierrot. Même s'il y a moins de tendresse que dans le tome 1, j'ai trouvé l'histoire de Pierrot et de Bonny extrêmement touchante. Certains on trouvé ce tome 2 moins bien que le premier, moi je l'ai trouvé tout aussi drôle et d'actualité. Amené le sujet de la "politique" dans une BD tout en restant drôle je dis bravo !

Cette BD nous fait rire mais elle nous donne aussi de quoi réfléchir. Elle nous donne l'image de notre société actuelle de façon humoristique.