mardi 30 août 2016

Et si...

Couverture Et si... 

Auteur : Rebecca Donovan
Éditeur : PKJ
Parution : 6 octobre 2016
Pages : 475
Prix :
 Genre : Romance
Public :



Synopsis



Quand Cal pense avoir retrouvé Nicole, l'amie d'enfance dont il a toujours été amoureux, il n'en croit pas ses yeux. Cependant, malgré sa ressemblance frappante avec Nicole, cette jeune femme prétend s'appeler Nyelle, et son caractère est à l'opposé de celui que Cal a toujours connu.




Mon avis





Grâce au site NetGalley et aussi aux Editions Pocket Jeunesse, j’ai pu découvrir le roman « Et si… », en avance le nouveau roman de Rebecca Donovan, l’auteur de la saga  « ma raison de vivre ».

Alors «Et si…», ça raconte quoi ? C’est l’histoire de Cal, jeune étudiant qui collectionne les conquêtes car il ne peut oublier son amie d’enfance Nicole dont il a perdu la trace depuis un an. Mais un soir, lors d’une fête,  il assiste à une dispute entre une fille et un garçon. Et là, surprise, il reconnaît Nicole mais problème:  la jeune fille dit s’appeler Nyelle et n’est pas la jeune fille bien sous tous rapports de ses souvenirs. De plus, elle ne semble pas le reconnaître… Mais alors quelle est la vérité ? Est-elle Nicole ? Et si oui, que lui est-il arrivé pour avoir un tel changement de comportement ?

Persuadé d’avoir une seconde chance, Cal fera tout pour percer le secret Nicole/Nyelle.


Ce roman m’a beaucoup plu, l’histoire est complexe et grâce au personnage de Nyelle, on est vite chamboulé et perdu. Même si vers la fin du roman, on se doute du secret qu’elle cache, ça reste une révélation émouvante. J’avoue : mon petit cœur a eu mal… On alterne entre souvenir du passé et instant présent et  j’avoue que ça apporte beaucoup dans l’histoire, ça amène beaucoup de questions et de mystère mais promis, il y aussi des réponses.


J’ai beaucoup aimé tous les personnages de l’histoire. D’abord, Cal qui pourrait être le beau gosse qui se la pète parce qu’il plaît aux filles, mais en fait, pas du tout ! Il est gentil, prévenant, prêt à tout pour ses amis, un gentil prince charmant, quoi !

Ensuite il y a Nyelle; le mot qui me vient en pensant à elle, c’est impulsivité ! Elle est tellement imprévisible, elle entraîne Cal dans des aventures rocambolesques et franchement, ça m’a fait rêver. J’aimerais tellement avoir les mêmes idées loufoques qu’elle donc forcément, je l’ai aimée tout de suite. On sent que c’est un personnage à fleur de peau et on a d’autant plus envie de découvrir son secret.

Gravitent autour d’eux des personnages divers, qui pimentent un peu plus le quotidien, Eric le coloc cool, Rae la rebelle prête à frapper tout le monde….


Ce roman soulève un sujet intéressant, à savoir le passage de l’enfance à la vie adulte, sur le choix de ce qu’on veut devenir, la recherche de sa propre personnalité. C’est un roman que je recommande fortement, j’ai vraiment passé un bon moment à le lire et j’espère qu’il vous plaira. Rendez-vous le 6 octobre !

lundi 29 août 2016

C'est Lundi que lisez vous ? [19]





Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person's Journey Through a World of Books et repris par Galleane.


Il faut répondre à trois questions chaque Lundi :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

 3. Que vais-je lire ensuite ?


Ce que j'ai lu la semaine passée :



Berthe et Kléber  



Alors je triche un peu parce que ces lectures, sont des lectures sur 3 semaines. Les vacances sont ce qu'elles sont, j'ai pris une pause sur le blog mais pas dans mes lectures.

J'ai d'abord lu un livre sur la tuberculose très intéressant, Berthe et Kléber de Bernard Thomas chez les Editions du Net. J'ai eu l'impression de lire du Pagnol et j'ai appris beaucoup de choses sur cette maladie qui touchait les pauvres mais aussi les riches.

Ensuite j'ai lu Les chiens d'Allan Stratton, un roman que j'ai lu d'une traite et que j'ai bien apprécié. Une pointe de frisson et beaucoup de mystère.

Un manga pour un peu plus de légèreté avec Sekaiichi Hatsukoi : Le cas de Ritsu Onodera, tome 05 de Shungiku Nakamura. Un yaoi dans le monde de l'édition de manga.

J'ai fini la saga des Perfectionnistes de Sara Shepard, avec le tome 2. J'ai aimé encore une fois me plonger dans l'univers de Sara. Ayant lu précédemment les Menteuses et Liar game, je savais que je n'allais pas me tromper en lisant les Perfectionnistes.

Changement d'environnement avec Naufragés de Siobhan Curham. Une île mystérieuse, des ados naufragés livrés à eux même, un livre qui m'a beaucoup plu.


Je me suis lancée aussi dans la lecture d'une auteure que je ne connaissais pas, avec Un flair infaillible pour le crime d'Ann Granger. Un policier à l'époque victorienne qui m'a conquise. J'ai enfin pu trouver un successeur à Agathe Christie et à Arthur Conan Doyle. Je vais vite m’empresser de lire les autres tomes.

Et pour finir, grâce à NetGalley, j'ai pu découvrir, avant sa sortie, Et si... de Rebecca Donovan, une histoire d'amour émouvante et captivante. Chronique à venir...





Ce que je lis en ce moment :





Couverture Rebelle du désert, tome 1Rebelle du désert, tome 1


Alwyn Hamilton


Amani veut quitter sa ville, Dustwalk, qui se trouve dans le désert du Miraji, pour découvrir le reste du monde.
Sa rencontre avec Jin, un jeune homme recherché pour trahison, leur permet de fuir la ville et de traverser le désert où vivent des monstres surnaturels. Bientôt, Amani découvre le véritable rôle de Jin dans la guerre contre le Sultan et son fils.
Cette guerre va les rattraper…
 





Ce que je vais lire ensuite ?

 

 
Couverture Les aventures de Charlotte Holmes, tome 1Couverture Lady Helen, tome 1 : Le Club des Mauvais Jours




jeudi 25 août 2016

Le pacte, tome 1 Vengeance


Auteur : Jenny Han et Siobhan Vivian
Éditeur : Panini
Collection : Scarlett
Parution : 2013
Pages : 400
Genre : Jeunesse


Synopsis

 

Les filles ne pleurent pas… elles se vengent. Lillia n’avait jamais eu de problème avec les garçons, jusqu’à ce fameux été quand l’un d’entre eux a voulu aller trop loin. Kat est insultée et humiliée, elle est l’objet de ragots à cause de son ex. Mary a dû quitter l’endroit où elle vivait à cause d’un garçon. Trois jeunes filles très différentes veulent la même chose : se venger. Si elles agissent seules, elles risquent d’être soupçonnées mais ensemble, elles n’attireront pas l’attention.


Mon avis

Alors pourquoi ce livre ? Aux premiers abords pour sa couverture, magnifique couverture aux tons pastels qui m'a séduite. Puis après bien sûr pour l'histoire, je finissais le tome 5 des "menteuses" et j'étais dans le thème de la vengeance

On commence l'histoire pas découvrir nos trois héroïnes, Mary, une jeune fille nouvellement arrivée sur la petite île où se passe l'histoire, mais ce n'est pas la première fois qu'elle pose le pied sur celle-ci.... On s'aperçoit tout de suite qu'elle cache un passé douloureux et qu'elle est très intimidé d'aller au lycée et de revoir une certaine personne.... Ensuite vient Kat, esprit rebelle, qui n'a pas sa langue dans sa poche. Moquée par ces camarades de classe, elle traine derrière elle plusieurs rumeurs venant principalement de son ex-meilleure amie.
Et enfin Lillia, LA fille du lycée, une vie parfaite, populaire, des amis cools, elle a tout pour être heureuse mais elle dissimule une blessure profonde au fond d'elle.

Voilà trois filles que tout oppose qui vont s'allier pour se venger de ceux qui les ont fait souffrir. Parce que c'est connu à plusieurs on a plus de force et de chance de réussite.

Bien qu'elles soient très différentes elles se complètent très bien et forment un trio soudé et efficace. On s'attache très vite à chacune d'elles, par le biais de leur histoire ou de leur caractère. On est vite embrigadé dans leurs petits complots et on a du mal à lâcher ce livre.

C'est une écriture à deux mains, et ça fonctionne bien, on a une bonne fluidité dans la lecture, Jenny Han et Siobhan Vivian forme un bon duo d'auteur. Au niveau de la composition du récit, chaque filles se succèdent pour raconter l'histoire, ce qui nous permet d'avoir les ressentis et les points de vue de chacune sur les événements qui surviennent. De plus des flashbacks se glissent pour nous aider à mieux connaitre leur passé et mieux comprendre le motif de leur vengeance. Lorsque l'on reste en total suspense à la fin d'un chapitre, on est parfois frustré, il est difficile de ne pas céder à la tentation de sauter quelques pages pour avoir la suite rapidement, tellement on est vite happé par l'histoire de chacune.


Hâte de lire la suite avec le tome 2 "Mensonges", où les filles devront affronter les conséquences de leurs actes.....

Wonder

 

Auteur : R.J Palacio
Editeur : PKJ
 Parution : 22 mai 2014
Pages : 502
Prix : 8 € (version poche)
Genre :Contemporain
Public : à partir de 13 ans




Synopsis


« Je m'appelle August.

Je ne me décrirai pas.

Quoi que vous imaginiez, c'est sans doute pire.

Né avec une malformation faciale, Auggie n'est jamais allé à l'école.

A présent, pour la première fois, il va être envoyé dans un vrai collège...

Pourra-t-il convaincre les élèves qu'il est comme eux, malgré tout ?

Ne jugez pas
un livre garçon
à sa couverture son apparence »





Mon avis 

 

 

Ce livre, je l’ai pris pour mon cdi et j’en avais tellement entendu parler que j’avais toute confiance en son succès.

Et je ne m’étais pas trompée, c’est un véritable coup de cœur pour moi. On suit August, 10 ans, atteint d’une maladie qui lui a déformé le visage à sa naissance. Scolarisé à domicile, il a très peu de contacts avec l’extérieur, jusqu’au jour où ses parents lui annoncent qu’il suivra désormais une scolarité normale et entrera dans un collège avec d’autres enfants. Entre peur de l’inconnu et du regard des autres, August devra affronter ce nouveau challenge.


La lecture alterne entre August, notre protagoniste et les personnes qui gravitent autour de lui, sa famille proche tout d’abord, ses camarades de classe…. On peut voir ainsi leurs réactions quand ils rencontrent pour la première fois Augie, leurs sentiments, ainsi que la façon dont Augie arrive à entrer dans leur cœur et leur faire voir au-delà des apparences.


Le personnage d’August m’a plu tout de suite. Malgré le jugement et le rejet des autres, il reste un petit garçon plein d’humour et de vie. Il ne s’attarde pas sur son apparence physique, il le dit d’ailleurs au début du livre, il ne se décrit pas et du coup, on apprend à vraiment le connaître pour ce qu’il est.
Quant aux autres personnages, ils sont tous différents les uns des autres:  les parents sont protecteurs et essaient de faire au mieux pour August. Ses camarades de classe ont des réactions différentes qui reflètent bien toutes les sortes de réactions qu’August a pu rencontrer durant sa jeune vie.

 
Malgré le sujet lourd, il n’est en rien triste. Bien sûr, il y a des passages émouvants et tristes mais un certain humour et une légèreté restent  tout le long du roman grâce à August et aussi aux autres personnages.  L’auteur a su rendre la lecture passionnante; à aucun moment, il n’y a eu de temps morts et le point de vue des différents protagonistes nous permet d’appréhender sous un nouvel angle certains événements.


Ce roman est un vrai message de tolérance, on se rend compte vite que les paroles ou les regards, qu’on peut dire ou lancer sans faire exprès, peuvent être blessants. J’ai été touchée pour cette histoire, qui m’a fait beaucoup réfléchir sur le handicap en général et sur nos réactions face à cela. Je pense que Wonder est un bon ouvrage pour les jeunes, pour leur apprendre la tolérance et le respect. Un ouvrage que je recommande fortement.