lundi 11 décembre 2017

C'est Lundi que lisez vous ? [49]




Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person's Journey Through a World of Books et repris par Galleane.
J'ai décidé de faire ce C'est Lundi toutes les 2 semaines, ne lisant pas à profusion, je pense qu'il sera plus fourni si je le publie tout les 15 jours.

Il faut répondre à trois questions chaque Lundi :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ? 

3. Que vais-je lire ensuite ?





Ce que j'ai lu les 2 semaines passées :



Couverture Agatha Raisin enquête, tome 08 : Coiffeur pour dames Couverture L'affaire Cendrillon Couverture La Chambre des morts suivie de La Mémoire fantôme


Ambiance Policier / Thriller pour ces deux semaines de lectures.

Tout d'abord j'ai lu le tome 8 d'Agatha Raisin enquête : Coiffeur pour dames de M.C Beaton. Une lecture que j'ai plus apprécié que le tome 7.

Ensuite j'ai abandonné ma lecture de Après nous de Myra Eljundir, ça l'a clairement pas fait. Déjà parce que le fichier de NetGalley avait supprimé toutes les lettres avec accent et ensuite parce que les personnages me sortaient par les yeux....

Du coup j'ai arrêté les frais et je me suis tourné vers une valeur sûre du Mary Higgins Clark avec L'affaire Cendrillon. C'était un plaisir de retrouver sa plume et j'ai vraiment aimé cette enquête.

Pour finir j'ai écouté en livre-audio La chambre des morts de Franck Thilliez, j'avais de la route à faire, 5h30 aller et 5h30 retour ce qui m'a permis d'engloutir cette histoire bien dérangeante.





Mes chroniques des 2 semaines passées :



 Couverture Agatha Raisin enquête, tome 08 : Coiffeur pour dames 







Ce que je lis en ce moment :




Couverture Heartless

Heartless


Marissa Meyer




Vous êtes vous déjà demandé qui était la Reine de Coeur avant Alice aux pays des merveilles ?

La Reine de Coeur n’a pas toujours été la terrible souveraine d’Alice au pays des merveilles. Avant d’être couronnée, elle s’appelait Catherine et rêvait de devenir la plus grande pâtissière du royaume. Mais le sort a décidé de lui jouer un vilain tour : le Roi de Coeur veut absolument l’épouser et les parents de Catherine, très ambitieux, placent de gros espoirs en cette union.

Catherine, elle, veut vivre librement et aimer celui qui fait battre son coeur : Badin, le bouffon du Roi.

Malheureusement au pays des merveilles, où s’entrechoquent magie, folie et monstres, les contes n’ont pas tous une fin heureuse…






Ce que je vais lire ensuite ?



Couverture Chroniques lunaires, tome 0.5 : Il était une fois... Cinder Couverture Le joyau, tome 3 : La clé noire

mercredi 6 décembre 2017

Agatha Raisin enquête, tome 8 : Coiffeur pour dames




Couverture Agatha Raisin enquête, tome 08 : Coiffeur pour dames



Auteur : M.C Beaton
Éditeur : Albin Michel
Parution : 2 novembre 2017
Pages : 288
Prix : 14 €
Genre : Policier
Public : Adulte








Synopsis



Pour toutes ses clientes, Mr John est un magicien : un coiffeur aux doigts d'or qu'elles adorent ! Mais, peu après avoir confirmé ses talents auprès d'Agatha Raisin qui voit poindre ses premiers cheveux blancs, Mr John meurt dans son salon, victime d'un empoisonnement, sous les yeux de la détective. Voici Agatha embringuée dans une drôle d'enquête. Qui en effet pouvait en vouloir à Mr John, adulé par ses nombreuses clientes qui lui confiaient leurs plus troubles secrets ?



Mon avis



Nous revoilà avec un nouveau tome d'Agatha Raisin enquête : Coiffeur pour dames. Cette fois-ci, notre héroïne déjantée est confrontée à un coiffeur maître-chanteur.... 


Aujourd'hui c'est la cata: Agatha, encore toute retournée par son histoire avec James, découvre des cheveux blancs dans sa chevelure. Ni une, ni deux, elle court chez le coiffeur : Mr. John qu'on lui a chaudement recommandé. Très vite, elle sympathise avec le fringuant coiffeur mais des rumeurs courent: on dit que le coiffeur aux mains d'or serait un maître chanteur. Pour tenter d'oublier James, Agatha accompagnée de Charles, décide de prendre l'affaire en main mais très vite, les choses se corsent.... Le coiffeur meurt empoisonné sous les yeux d'Agatha... 



J'ai trouvé ce tome-ci beaucoup plus dynamique que le précédent. Dans le tome 7, Agatha touchait vraiment le fond; dans celui-ci, elle remonte la pente et redevient elle-même. On retrouve une Agatha pétillante, drôle, un peu maladroite mais qui ne lâche rien.
Elle se retrouve souvent en fâcheuse posture malgré elle et prend pas mal de risques.

Elle est accompagnée de Charles, que vous aviez pu rencontrer dans un autre tome. Agatha ayant eu une aventure avec lui à Chypre, leurs rapports sont ambigus. Ce qui en fait un duo qui marche bien, bien que Charles ait tendance à vite baisser les bras et passer à autre chose.
Néanmoins, ensemble, ils sont drôles et perspicaces. 



L'enquête en elle-même est pleine de rebondissements et de suspects. En effet, Agatha va découvrir les nombreuses victimes de Mr John et elles ont toutes un très bon motif pour l'assassiner. L'enquête ne sera pas facile mais elle est bien ficelée et on se surprend à retenir sa respiration au dénouement final.
Pour les fans de la première heure, ils retrouveront une l'Agatha des débuts avec toujours cet humeur britannique caustique que j'aime tant. 



En bref, une enquête que j'ai beaucoup aimée et le retour d'une Agatha bien décidée à reprendre du poil de la bête. On sort des tourments amoureux pour se consacrer aux meurtres !

vendredi 1 décembre 2017

Défi PKJ de décembre





Voilà presque deux ans que Pocket Jeunesse nous propose chaque mois une liste de défis à relever avec vos lectures. Le principe est simple: à la fin du mois, il suffit de compter le nombre de challenges complétés pour connaître votre score. Vous pouvez réaliser plusieurs défis le même jour et une lecture peut remplir plusieurs critères.
Qui participera ce mois-ci?

Les 30 choses à réaliser au mois de décembre


1) Il y a du rouge et du vert sur la couverture.

2) Lire un PKJ.


3) Une partie de l'intrigue se passe à Noël.
4) Il y a un sapin sur la couverture.
5) Partager son avis sur un PKJ avec PKJ.
6) Lire un livre avec un beau message.
7) Recevoir ou offrir un livre.
8) Parler du #défiPKJ sur les réseaux sociaux.

9) Lire un livre dont l'intrigue ne se passe pas sur Terre.


10) Croiser dans un livre les mots "Père Noël".
11) Il n'y a pas de numéro aux chapitres.
12) Commencer une nouvelle série.
13) Lire dans un endroit particulièrement confortable.
14) Un des personnages est attentionné et bienveillant.
15) Il y a une description d'un repas.
16) Vous aimez beaucoup le couple de votre livre.
17) Il y a une scène sous la neige.
18) Le héros retrouve sa famille après un long temps de séparation.
19) Les remerciements font plus de 2 pages.
20) Une marque est citée dans le texte.
21) Le héros fête son anniversaire.
22) Il y a une scène avec des animaux.


23) Lire un livre étranger dont le titre est identique dans sa version française.


24) Le titre a plus de 3 mots.
25) Il y a une fille sur la couverture.


26) La couverture est de votre couleur préférée.

27) L'intrigue propose un retournement de situation que vous n'aviez pas du tout vu venir.
28) Le héros a moins de 15 ans.
29) Un des personnages porte un prénom inédit/jamais lu auparavant.
30) Le livre mentionne au choix: le Danemark, la Suède, la Norvège, la Finlande ou l'Islande.

Bonus: si vous venez au salon de Montreuil, passez voir Madame PKJ sur le stand F30!


lundi 27 novembre 2017

C'est Lundi que lisez vous ? [48]




Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person's Journey Through a World of Books et repris par Galleane.
J'ai décidé de faire ce C'est Lundi toutes les 2 semaines, ne lisant pas à profusion, je pense qu'il sera plus fourni si je le publie tout les 15 jours.

Il faut répondre à trois questions chaque Lundi :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ? 

3. Que vais-je lire ensuite ?






Ce que j'ai lu les 2 semaines passées :



 Couverture Depuis l'au-delà


Petites semaines avec juste deux lectures à mon actif durant ces deux semaines.

Tout d'abord avec Colorado train de Thibault Vermot, un thriller jeunesse qui, j'avoue, m'a pas mal retourné. Si vous voulez frissonner je vous le conseille.

Et ensuite, une lecture où j'ai pris bien mon temps pour la savourer : Depuis l'au-delà de Bernard Werber. Où un écrivain enquête sur sa propre mort au côté d'une médium.





Mes chroniques des 2 semaines passées :




Couverture Lady Helen, tome 1 : Le club des mauvais jours Couverture A good girl Couverture Les enquêtes de Logicielle, tome 12 : Fatal gaming 






Ce que je lis en ce moment :




Couverture Agatha Raisin enquête, tome 08 : Coiffeur pour dames

Agatha Raisin enquête, tome 8 : Coiffeur pour dames

M.C Beaton




Pour toutes ses clientes, Mr John est un magicien : un coiffeur aux doigts d'or qu'elles adorent ! Mais, peu après avoir confirmé ses talents auprès d'Agatha Raisin qui voit poindre ses premiers cheveux blancs, Mr John meurt dans son salon, victime d'un empoisonnement, sous les yeux de la détective. Voici Agatha embringuée dans une drôle d'enquête. Qui en effet pouvait en vouloir à Mr John, adulé par ses nombreuses clientes qui lui confiaient leurs plus troubles secrets ?






Ce que je vais lire ensuite ?



Couverture Après nous, tome 1 : Au commencement

dimanche 26 novembre 2017

Colorado train






Auteur : Thibault Vermot
Éditeur : Sarbacane
Collection : Exprim'
Parution : 6 septembre 2017
Pages : 362
Prix : 16.00 €
Genre : Jeunesse, Thriller
Public : à partir de 13 ans







Synopsis



Durango, 1949
La poussière rouge. Les sombres rocheuses. L'Amérique profonde, tout juste sortie de la Deuxième Guerre mondiale.
C'est dans ce monde-là que grandissent Michael et ses copains: le gros Donnie, les inséparables Durham et George, Suzy la sauvage.
Ensemble, ils partagent les jeux de l'enfance, les rêves, l'aventure des longs étés brûlants...
Jusqu'au jour où un gosse de la ville disparaît. Avant d'être retrouvé, quelques jours plus tard... à moitié dévoré.
Aussitôt, la bande décide d'enquêter.
Mais dans l'ombre, le tueur- la chose? - les regarde s'agiter.
Et bientôt, les prend en chasse...




Mon avis




En ce moment je lis beaucoup de Thriller, que ce soit destiné à la jeunesse ou aux adultes. Cette fois-ci je viens vous parler de Colorado train de Thibault Vermot. Les éditions Sarbacane estiment qu'il peut être lu à partir de 13 ans, je tiens à préciser que certaines scènes sont violentes et peuvent choquer les plus sensibles.



Nous sommes dans l’Amérique de l'après-guerre, dans la petite ville de Durango. C'est une petite ville tranquille où les enfants vivent leur vie et traînent dans les rues sans que cela inquiète leurs parents.
Nous sommes loin des grandes villes et les seules distractions qu'il y ait, se sont les trains de marchandises qui traversent les états.

C'est dans une atmosphère de poussière et de champs à perte de vue que vivent une bande d'amis, Michael et son petit frère C...., Durham, George, Don et Suzy. Entre grande aventure imaginaire et course poursuite pour échapper au caïd de la classe, ils vivent dans l'insouciance la plus totale.

Mais un jour, un de leur camarade disparaît. Tout de suite la bande s'imagine qu'il est entré dans un gang, qu'il a pris le train pour quitter l'état... mais quand on retrouve un bras avec des traces de morsures dessus, la plaisanterie tourne au drame.
Décidant d'enquêter pour s'occuper, la bande ne sait pas dans quoi elle se lance. Et si à trop fouiner, ils attiraient l'attention du tueur....



J'étais extrêmement emballée par cette lecture et je dois dire que je n'ai été aucunement déçue. Je voudrais parler d'abord de l'ambiance, l'histoire se passe fin de l'été, début septembre, et j'avais vraiment cette vision du coin paumé où l'on respire de la poussière à chaque respiration et avec une chaleur étouffante qui vous oblige à rester dans nos maisons. Et puis après avec l'hiver qui se met en place, tout semble comme figé. Tout le monde connaît tout le monde et les secrets ne font pas long feu dans une petite ville comme celle-ci.

Tout ceci donne une impression d'étouffement et d'isolement, le lecteur se sent coincé dans cette ville et la présence du tueur en devient encore plus angoissante, car on ne peut lui échapper.
La tension monte de plus en plus et à la fin ça devient insoutenable, il fallait que ça finisse, j'en pouvais plus de toute cette pression. Mon cœur battait à mille à l'heure.

Tout au long du roman, on retrouve des similitudes et des références à des romans comme Ça de Stephen King, la bande fait affreusement penser au club des ratés qui combattent Gripsou. Ici les enfants tous un peu paumés pensent chasser le Wendigo (un monstre du folklore américain), même s'il s'avère qu'il ne s'agit pas de cela, on ne peut s'empêcher de voir les clins d’œil : un groupe de garçons tous différents et une seule fille, leur amitié naît grâce à une bagarre, les réunions entre eux, les jeux avec trois fois rien, le côté un peu péquenot des gens....

Comme je le disais plus haut on a aussi des références au folklore américain, d'abord avec le Wendigo, un monstre qui se glisse derrière le fou et mange les mains des enfants. Mais aussi avec les Hobo, ces clochards qui voyagent de ville en ville par le biais des trains de marchandise.



J'ai vraiment bien aimé ce groupe de jeunes de 13-14 ans, ils sont si différents mais arrivent à s'entendre, chacun apportant une compétence spécifique. Ils sont soudés et nous offre une belle leçon d'amitié. J'ai été impressionnée par leur perspicacité, ils dénichent des indices que les adultes n'avaient pas vu (du coup on se pose la question de l'efficacité de la police dans cette affaire).

Parlons un peu de ce tueur qui rôde.... Mon dieu qu'il m'a foutu des frissons. Il incarne parfaitement cette folie maléfique, cette vague de chaos et de destruction qu'on ne peut arrêter. A chaque fois que le tueur prenait la parole j'étais horrifiée, c'est un monstre à l'état pur. L'auteur l'a magistralement bien construit. De plus comme on ne connaît pas son identité, le mystère devient insoutenable



En bref vous l'aurez compris j'ai été transportée par ce roman, j'ai du mal à m'en remettre, certains scènes sont vraiment fortes et il faut avoir le cœur bien accroché. J'ai été transportée par l'aventure que vit ces gamins, j'ai frissonné, j'ai tremblé pour eux, en bref j'ai adoré !!!





mercredi 22 novembre 2017

Les enquêtes de Logicielle, tome 12 : Fatal gaming



Couverture Les enquêtes de Logicielle, tome 12 : Fatal gaming



Auteur : Christian Grenier
Éditeur : Rageot
Parution : 23 août 2017
Pages : 288
Prix : 7.90 €
Genre : Jeunesse, Policier
Public : à partir de 12 ans







Synopsis


Alors que Logicielle enquête sur une série de disparitions inexplicables, elle découvre que toutes les victimes étaient jeunes, surdouées et accros au jeu en réseau Fatal game. Pour défier les maîtres du jeu sur Internet, elle appelle à l’aide son frère Tony, un hacker de génie. Son enquête l’entraîne vers une île lointaine d’apparence paradisiaque…



Mon avis




Je tiens à remercier les éditions Rageot pour l'envoi de ce roman. Je ne connaissais pas cette série de livres et j'ai été heureuse de la découvrir. 



Le capitaine Logicielle est confrontée cette fois-ci à plusieurs disparitions. Sans aucun rapport à première vue, elle va tout de même trouver certains points communs entre les victimes: elles sont toutes en effet diagnostiquées Asperger (une forme d'autisme), ont entre 16 et 25 ans, à chaque fois leur ordinateur disparaît après elles et elles ont toutes joué à Fatal gaming, un jeu de conquête de planètes sous forme de casse-têtes et d’énigmes. 
Devant ce casse-tête chinois, Logicielle ne sera pas seule à enquêter et fera tout pour résoudre ces disparitions, quitte à risquer sa vie. 




Je trouve que le résumé du livre en dit un peu trop à mon goût sur l'histoire mais ce n'est qu'un avis personnel. Parfois pour captiver un jeune public, il faut en dire pas mal. 

N'ayant pas lu les tomes précédents, cela n'a pas dérangé ma compréhension de l'univers. L'auteur fait parfois références à des affaires précédentes mais les explique, il ne laisse donc pas le lecteur démuni. 
Quel plaisir de voir une enquête s'effectuer en France et avec des références françaises en plus. C'est la petite touche qui me fait apprécier encore plus une lecture. Je me repère ainsi mieux et je visualise encore mieux les choses. 


On met quand même un certain temps à entrer dans le vif du sujet, Logicielle peine à trouver des pistes qui la mèneront au coupable. Il faut dire aussi que les disparitions sont complexes; peu de preuves et peu de témoins aussi. 
Et du coup, comme l'enquête prend son temps à aboutir, la résolution se fait dans les tout derniers chapitres à une vitesse folle. Le lecteur n'a pas vraiment le temps de s'interroger qu'il est embarqué dans cette aventure rocambolesque aux côtés de Logicielle. 
L'enquête en elle-même était assez intéressante. Même si la fin me paraît un peu invraisemblable, ça reste une bonne enquête durement menée. De plus la menace plane sur Logicielle et on est sous pression tout au long de la lecture. 




Au niveau des personnages, je les ai trouvé tous sympathique

Max le mari de Logicielle est vraiment mignon, à prendre soin d'elle. 
Son ami le commissaire Germain est hyper gentil et chaleureux, il forme une famille atypique pleine d'amour et de bonne bouffe. 
On entraperçoit brièvement le frère de Logicielle, un hacker très connu et du coup très recherché, je pense que je lirai le tome précédent où on fait sa connaissance. 
Logicielle quant à elle, est vraiment une personne obstinée, elle s'est donné un objectif et ne reculera devant rien pour résoudre son enquête. 




En bref, une belle découverte pour ma part. Ce tome m'a donné envie de lire les autres. J'ai bien aimé plonger dans l'univers de l'informatique et d'internet. On s'attache à ce petit groupe sympathique et on veut les voir réussir.